Archives de catégorie : Santé

La petite souris et les dents de lait

les dents de lait



Le mythe de la petite souris ou comment rassurer son enfant sur la perte de ses dents de lait.

Et oui messieurs à un moment ou un autre votre enfant va perdre ses dents de lait. Elles tombent facilement car elles n’ont pas de racines profondes, mais c’est comme pour tout cela peut être un peu douloureux.

La petite souris

Pour rassurer votre enfant sur la perte de ses dents, perpétuer le mythe de la petite souris est une petite histoire bien sympa.

Faites placer par votre enfant la dent de lait qui est tombée, dans une petite soucoupe sous l’oreiller. Puis expliquez lui que la petite souris va venir la nuit pour emporter sa petite dent de lait, et qu’elle mettra à la place une pièce pour aller s’acheter des friandises.

Vous pouvez bien évidemment apporter quelques variantes, par exemple mes enfants mettez la dent plus quelques petits morceaux de fromage, pour satisfaire la souris et un petit verre de vin pour qu’elle se désaltère.

Bien évidemment le papa passera quand l’enfant fera dodo, grignotera un peu de fromage, sifflera le verre de vin, prendra la petite dent de lait et mettra à la place une petite pièce de monnaie pour l’enfant.

Voilà c’est mignon, ça aide à faire passer la douleur et l’idée de la perte d’une dent, et puis ça fait des souvenirs pour plus tard, car bien évidemment rien ne vous empêche de conserver les dents de lait.

La roséole

roseole




La roséole une maladie causée par un virus de l’herpès.

Une maladie infantile contagieuse mais sans danger et avec de très rares complications.

Les symptômes de la roséole

Des ganglions douloureux et enflés, des maux de gorge, un écoulement nasal et surtout une forte fièvre sont avec les éruptions cutanées les principaux symptômes de la roséole.

La roséole

C’est une maladie infantile qui est bien sûr contagieuse mais qui ne présente pas réellement de danger les complications étant assez rares.

La roséole est une maladie qui dure environ une semaine et qui touche les jeunes enfants de moins de cinq ans. Les éruptions cutanées ne sont pas douloureuses et ne démangent pas, elles disparaissent très rapidement dans les trois jours.

Le traitement de la roséole

Aucun traitement particulier, il suffit juste de laisser faire le temps, si vraiment la fièvre persiste on pourra donner à l’enfnat un peu de paracétamol ou d’ibuprofène.

Les oreillons

les-oreillons,


Facilement reconnaissable les oreillons sont assez contagieux, et à surveiller notamment pour les petis garçons.

C’est une maladie infantile contagieuse qui peut toucher les enfants comme les adultes.

Les symptômes des oreillons

Facile à reconnaître les oreillons se reconnaissent facilement par une inflammation sévère de la gorge, une fièvre relativement modérée, des maux de tête et parfois des douleurs dans les oreilles.

Les oreillons

C’est une maladie infantile virale qui peut durer jusqu’à deux semaines, qui se caractérise par l’inflammation des glandes parotides et entraîne chez l’enfant des difficultés à avaler et déglutir notamment.

Elle dure environ de dix à douze jours, guérit seule, mais il faut surveiller toutes complications, certaines pouvant être quoique rares assez graves.
Fièvre élevée, raideur dans le cou, vomissement et étourdissements devront être immédiatement signalés au médecin traitant. Si votre enfant est un garçon il faudra vérifier que les testicules ne sont pas douloureuses et ne prennent pas de volume.

Le traitement des oreillons

Il n’y a pas grand chose à faire si ce n’est attendre que ça passe et surveiller les éventuelles complications, en revanche n’hésitez pas à donner des yaourts liquides, des soupes de l’eau, évitez les aliments trop durs qui risquent de poser un problème à l’enfant.

Le papa devra si il n’a jamais eu les oreillons prendre garde également à ce que ses testicules ne présentent aucune inflammation.

La rubeole

Measles rash on face of infant patient




La rubéole une maladie infantile qui tend à disparaitre, grâce à la vaccination de plus en plus fréquente.

la rubéole fait partie de ces maladies infantiles particulièrement contagieuse, mais sans réels dangers et bien souvent elle passe totalement inaperçu.

Les symptômes de la rubéole

La rubéole se caractérise par des éruptions cutanées allant du rose au rouge, essentiellement sur le visage, le torse et le dos.
Les ganglions sont enflés et la rubéole s’accompagne généralement d’une fièvre mais pas très importante.

La rubéole

La période d’incubation peut durer de 15 à vingt jours et l’enfant est contagieux durant quinze jours, une semaine avant l’apparition des éruptions cutanées et une semaine après.
C’est une maladie bénigne avec assez rarement des complications, néanmoins en cas de vomissements, de maux de tête ou de fortes fièvres il est préférable de consulter votre médecin.

Le traitement de la rubéole

En fait la rubéole ne nécessite pas traitement particulier, et il suffit de laisser faire la nature, tout au plus pourra t-on donner un peu d’ibuprofène pour faire tomber la fièvre.

La maladie ne dure que quelques jours en ce qui concerne les rougeurs, il faudra néanmoins attendre environ une semaine avant que l’enfant ne retourne en classe, avant il risque toujours d’être contagieux.

Il est recommandé pour toutes les mamans enceintes de consulter leur médecin si un de leurs enfants à la rubéole, il peut y avoir quelques dangers pour le bébé.

La varicelle

la varicelle


La varicelle, c’est une des maladies infantiles des plus courantes, et peu nombreux sont les enfants qui passent à travers car elle est particulièrement contagieuse.

Si un de vos enfants l’attrape il y a fort à parier que ses frères et sœurs suivront le même chemin. Elle est connue également pour provoquer des démangeaisons et laisser parfois des cicatrices. La plupart du temps c’est une maladie bénigne qui dans de rares cas nécessite la prescription d’antibiotique.

Les symptômes de la varicelle :

Parfois une fièvre légère ou un peu de fatigue, mais ce qui caractérise avant tout la varicelle c’est l’apparition de petites cloques avec du liquide visible à l’intérieur, bien souvent sur l’ensemble du corps.

La varicelle :

Cette maladie est terriblement contagieuse, et ce notamment parce que l’enfant est déjà contagieux avant que les boutons ne soient sortis. En d’autres termes on ne sait pas qu’il est malade mais il est déjà contagieux.

La varicelle touche les enfants entre 1 et 12 ans, les cloques vont apparaitre puis éclater, faire une petite croute et enfin sécher. Bien souvent il y a de fortes démangeaisons et il faut faire en sorte que l’enfant se gratte le moins possible, car cela peut laisser des cicatrices à vie.

La varicelle dure une dizaine de jours et généralement sous deux semaines tout est fini.

Le traitement de la varicelle :

En théorie une consultation du médecin n’est pas indispensable, car il y a peu de choses à faire, en revanche en cas d’infection des cloques une visite du médecin s’impose impérativement.

Le plus gros du traitement consistera à apporter du confort à l’enfant, en évitant qu’il y ait surinfection et en faisant en sorte d’apaiser ses démangeaisons.

Des bains pas trop prolongés ou un savonnage pourront aider à ce qu’il n’y ait pas de surinfection, et pour les démangeaisons il sera possible de donner à l’enfant un antihistaminique, et éventuellement du paracétamol si la maladie s’accompagne de fièvre.

Dernier petit conseil coupez les ongles de votre enfant pour éviter qu’il ne se fasse des cicatrices en se grattant.

La varicelle est facilement reconnaissable, elle peut avoir dans de rares cas des complications si il y a infection des cloques, mais la plupart du temps tout se passe bien. A noter également que normalement on ne peut avoir la varicelle qu’une seule fois on est immunisé ensuite.

La rougeole

la-rougeole




La rougeole une maladie qui porte bien son nom, car de la tête au pied l’enfant est rouge

Une maladie infantile particulièrement contagieuse, facile à reconnaître, mais qui tend à se faire de plus en plus rare grâce à la vaccination.

Les symptômes de la rougeole

En premier lieu la rougeole commence bien souvent par un mal de gorge, un écoulement nasal et une fièvre qui peut être assez forte 40-41 degrés, puis quelques jours après le corps qui se couvre de boutons rouges, par plaques et ce des pieds à la tête.

La rougeole

C’est une maladie assez bénigne, mais qui peut avoir des complications parfois sévères et la consultation d’un médecin est fortement recommandée.

Là encore c’est une maladie particulièrement contagieuse, puisque l’enfant est déjà contagieux avant même que n’apparaissent les symptômes. La période d’incubation pouvant être de une à deux semaines avant que ne se déclare la maladie

Elle dure environ une dizaine de jours et les boutons rouges eux disparaitront environ 4 à 5 jours après leur apparition.

Le traitement de la rougeole

Pas de traitement particulier, on laisse faire la nature tout au plus un peu de paracétamol ou d’ibuprofène pour faire baisser la fièvre.

En revanche il conviendra de surveiller que l’enfant s’hydrate régulièrement, eau, jus d’orange et autre.

Tous signes supplémentaires tel que mal aux oreilles, vomissements, diarrhées, maux de tête doivent être signalés rapidement auprès du médecin cela peut être un signe de complication de la rougeole.

Il conviendra de faire particulièrement attention à la rougeole pour les autres membres de la famille surtout si la maman est enceinte il est impératif de consulter au plus vite.

Les maladies infantiles

maladies-infantiles


Bien souvent lorsque l’enfant est malade il réclame sa maman, mais la présence du papa est également très importante, il représente la force et l’enfant se sentira rassuré de l’avoir à ses côtés.

Les maladies infantiles sont des maladies communes que l’on attrape généralement lorsque l’on est enfant.
La plupart de ses maladies sont bénignes mais peuvent parfois être graves, il convient donc à chaque fois de faire appel au médecin de famille par mesure de prudence.

Partez du principe que des lors que l’enfant a plus de 38 degrés de fièvre il est préférable de consulter, même chose en cas de diarrhées ou de vomissements qui se prolongent au delà d’une journée, ou de forts maux de ventre ou de tête.

La déshydratation peut entraîner de très graves conséquences et un enfant qui se vide est un enfant qui se déshydrate vous pouvez lui donner un peu de gatorade en attendant de consulter le médecin.

Et en cas de maladie infantile si il y a des frères et sœurs n’hésitez pas à faire un grand ménage, nettoyez les jouets, et surtout pensez aux doudous ou aux peluches.

Sachez également qu’il existe des vaccins contre certaines de ces maladies infantiles, regardez dans le carnet de santé de l’enfant si votre enfant a reçu le vaccin ROR (rubéole, oreillons, rougeole) si ce n’est pas le cas pensez à le faire faire.

Les maladies infantiles les plus communes sont :

La rougeole
La varicelle
La rubéole
La roséole
Les oreillons

Votre enfant devra rester au lit quelques jours, faites en un petit roi en lui apportant ses repas au lit, un jus d’orange pressé et pensez aussi à lui acheter quelques livres de découpage, coloriage et autres.

Emmener son enfant chez le docteur

aller chez le docteur




En théorie une simple visite chez le médecin ne devrait pas causer de craintes réelles ou d’angoisse chez l’enfant et pourtant ça n’est pas toujours le cas.

Parfois l’enfant est sujet à des peurs que l’on ne détecte pas, ou que l’on ne soupçonne même pas et dont voici quelques exemples :

  •  La peur de la piqûre ou d’un vaccin qui pourrait être douloureux
  •  La peur d’être gravement malade
  •  La peur de mourir
  •  La peur d’être abandonné dans le cabinet du médecin
  •  La peur de l’inconnu tout simplement

Toutes ces peurs s’accentuent notamment dans la salle d’attente où bien souvent il règne un silence de plomb et où les autres patients sont assez rarement souriant.

Il faut démystifier ces peurs avant la visite, vous êtes le papa et représentez la force pour l’enfant. Le fait de savoir qu’il sera avec vous aura un côté rassurant, car il se sentira plus en sécurité.

Pour une simple visite de contrôle expliquez à votre enfant que le docteur va juste vérifiez qu’il grandit bien, et que tout fonctionne parfaitement. Le docteur écoutera son cœur, lui fera tirer la langue et rien de bien méchant.

Si l’enfant est malade il faudra lui expliquer que vous n’êtes qu’un papa et que même si vous connaissez beaucoup de choses, vous avez besoin que le docteur vous aide pour choisir les meilleurs médicaments pour guérir plus vite.

L’enfant peut parfois culpabiliser et voir dans la maladie une punition pour quelque chose qu’il a fait ou n’a pas fait, parler avec lui lui expliquer les virus, les microbes, l’aidera à comprendre.

Dans une structure familiale classique l’enfant bien souvent réclame plus sa maman lorsqu’il est malade, ça ne veut pas dire qu’il n’attend pas du papa un soutien moral très fort.

Emmener son enfant chez le dentiste

emmenr son enfant chez le dentiste


En fait le dentiste est beaucoup plus redouté par les adultes que par l’enfant, et ce pour une raison simple c’est que bien souvent quand on va chez le dentiste c’est qu’on est en train de souffrir des dents.

La visite chez le dentiste

Emmener l’enfant à sa première visite chez le dentiste est une tâche dont peut sans problème s’acquitter le papa. C’est à priori quelque chose de très simple et en suivant juste ces quelques petits conseils tout se passera très bien.
Il est préférable d’emmener son enfant vers l’âge de 3-4 ans chez le dentiste pour un simple contrôle et aussi vérifier si il n’y a pas de caries.

Avant la visite chez le dentiste :

L’enfant agit par mimétisme, si il voit son papa se laver les dents après chaque repas, il voudra faire de même. N’hésitez donc pas à lui acheter une brosse à dent dès son plus jeune âge, il en existe des spécialement douces pour leurs petites gencives.

Expliquez lui rapidement que vous allez l’emmener chez le dentiste et expliquez lui le déroulement avec des mots simples, sans en rajouter ni en omettre.

L’enfant ne connaît pas le dentiste, il n’a aucune raison de le craindre, il sait juste qu’il va aller chez un docteur des dents avec son papa, qu’il va ouvrir la bouche et le docteur contrôlera si ses dents sont en bonne santé.
Pas besoin d’en rajouter plus, répondez aux questions qu’il vous posera mais sans rentrer dans les détails. Si vous faîtes un monde de la visite chez le dentiste l’enfant va se poser des questions et avoir peur.

Et surtout la phrase qui tue « ne t’inquiètes pas ça ne fait pas mal » est la dernière chose à dire, il va très vite comprendre que si on dit ça pour le rassurer, c’est donc qu’il y a risque d’avoir mal.
La première visite de routine, n’a rien de douloureuse, il aura juste à ouvrir la bouche et généralement il y a rarement une intervention.

Après la visite chez le dentiste

Petit c’était mon père qui m’emmenait chez le dentiste, et après nous allions ensemble acheter une petite voiture.
Mais jamais il ne m’a dit c’est parce que tu as été sage, que tu n’as pas pleuré etc…, il ne faisait pas de relation entre l’achat de mon jouet et le dentiste.

En revanche moi je la faisais et un rendez vous chez le dentiste c’était chouette car c’était le bonheur d’avoir un jouet après.